jeudi 28 janvier 2010

Un aluminium

Voici une des manières de procéder pour extraire un vieux condensateur devenu tout pas beau.

Retournez la carte et repérez les soudures qui correspondent :
Ensuite, il est nécessaire de "rafraîchir" la soudure qui elle aussi n'est plus toute jeune... En effet, en rajoutant de la soudure neuve, l'extraction n'en sera que facilité. Pour cela, approcher votre fer à souder quelques secondes et...


... n'hésitez pas à faire un pâté comme ceci :


Maintenez avec votre panne les deux soudures en même temps et ôtez délicatement le composant avec votre main de l'autre côté.


Cette méthode fonctionne bien dans la plupart des cas, mais il arrive que la soudure d'origine soit pâteuse, visqueuse : elle ne fond que peu, et l'on n'arrive pas à extraire le condensateur. Une astuce ici est d'appliquer de la soudure sur l'autre côté du composant :


Ce qui facilite sensiblement notre travail :


En chauffant ce côté, il devient alors possible de prélever le composant :


Rajoutez alors de la soudure fraîche dans les trous, toujours dans l'optique de ramollir l'ancienne encore présente :

Ensuite avec de la tresse à dessouder, il devient simple de faire place nette :


Avec un outil pointu, tournez en appuyant pour finir le travail :


Il est ensuite indispensable de clarifier notre dessoudage avec de l'acétone, qui est bien plus efficace que l'alcool à 90° pour ici. D'ailleurs, on me dit que BigDan en boit un flacon tous les matins... Et ben dis-donc !


Avec un coton tige, le résultat est net cette fois :


Ah oui quand même...


Insérez un nouveau condensateur, en respectant la même polarité bien sûr :


Prêt à souder :


Soudées et coupées :


Voilà, un de fait.

Il y a 17 en tout sur cet A500 !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Posté vos remarques :